750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
De la cuisine végéta*ienne et une pincée d'autres choses

confiture de poires et sureau noir

Mamapasta
C'est encore l'été sur le calendrier mais pas sur le thermomètre,  la fraîcheur matinale est marquée mais l'après midi permet des balades au soleil , lesquelles étaient moins agréables par 35°C à l'ombre....
Donc, le long des palisses, si on a pensé à emporter des sacs et un sécateur , on peut récolter les fruits du sureau noir, qui pendent sous leur poids en direction du sol ( et on ne ramasse pas les fruits du sureau yèble, qui sont dressés vers le ciel et qui ne sont pas comestibles )



ingrédients pour trois pots de 350g
des fruits de sureau , un beau saladier
500 g de chair de poire coupée en petits dés ( j'ai ramassé des poires tombées, donc il en faut pas mal pour faire le tri)
1 kilo de sucre
le jus d'un citron

recette
ôter les rafles de sureau et mettre les grains dans une casserole ( travaillez avec des gants, surtout si vous devez avoir les mains propres au travail ensuite....sinon bleu schtroumpff foncé garanti )
ajouter un poil d'eau et faire cuire en tournant sans arrêt
une fois les grains éclatés, passez au chinois pour récupérer le jus
mesurer 50 cl de jus et le mettre dans une casserole avec les dés de poire le sucre et le jus de citron
faire cuire jusqu'à ce que la confiture atteigne 105°C ou qu'une goutte prenne quand elle tombe sur une assiette froide
mettre en pot, visser le couvercle et retourner le pot immédiatement sur le couvercle jusqu'à complet refroidissement.


si vous constatez que la confiture refuse de prendre, ce qui arrive souvent avec le sureau,
prélever un peu de liquide, mélangez le avec 3 grammes d'agar-agar et reversez le dans la casserole
en ébullition pour deux minutes, ça prendra en refroidissant, mais pas en bloc dur , ce qui est désagréable à tartiner.

Commentaires

D

Tu me fais découvrir les saveurs de cette confiture que je ne connaissais pas .
Merci pour ce partage très intéressant !
Bisous, Doria


Répondre
M

tu les découvriras l'an prochain, là les sureaux ont pris un coup de gel, c'est sans doute trop tard


V
Merci. Faut que j'essaie alors. En plus, il y en a plein en Suède...
Répondre
M

tiens, jaimerais bien savoir ce qu'il pousse là haut....quand la neige ne recouvre pas tout !
un potager suedois, c'est comment?


D
une confiture merveilleusement originale
Répondre
M

qui sait, il pousse peut être des sureaux dans les squares parisiens, je ne m'interessais pas encore trop aux plantes commestibles quand j'y habitais


V
J'ai essayé une année une confiture avec des poires et des fleurs de sureau. C'était très bon. Par contre je n'ai jamais cuisiné avec les baies. Quelle est la différence de goût entre les fleurs et les baies ? Merci.
Répondre
M

la baie de sureau n'a pas du tout le parfum herbacé des fleurs, c'est douceâtre, pour ce genre de truc on s'attend à une pointe d'acidité, et il n'y en a pas !
mais la couleur est vraiment profonde et ça change tout!


C
Je déteste l'odeur du sureau mais ton billet alléchant pourrait bien me faire changer d'avis sur le personnage. Merci pour ces conseils avisés sur les 2 types de sureaux (je savais bien qu'il y avait de sales types dans la famille...)
Répondre
M

si tu n'aimes pas l'odeur peut être aimeras tu le gout....c'est comme pour les vieux fromages...
dans ce cas c'est la poire qui donne la plupart du gout.


C
Tiens, mon père fait de la très bonne confiture mûre-sureau! Avec des poires ça doit être pas mal du tout aussi, je vais lui souffler l'idée ;-)
Répondre
M

souffle lui, tu as de la veine d'avoir un fournisseur de confiture de fruits sauvages!


B
tu as de la chance de faire de belles ballades et de jolies cueillettes
Répondre
M

c'est un choix, je ne pouvais plus supporter Paris, alors je suis partie dans la campagne profonde....on peut y marcher des kilomètres sans croiser personne.


T
Il a fait trop chaud ici, le sureau a mûrit puis séché à la vitesse éclair, comme les mûres du reste... Et les pommes, poires, coings sont en cours de cueillette, presque la fin des figues. La nature est accélérée cette année...
Tant pis pour le sureau !
Répondre
M

on a de la chance, nous sommes au dessus de la zone caniculaire et au dessos de la zone bretonne " été pourri"  ( les bretons vont protester, je sais, mais j'ai
mes informateurs)


J
Je n'en ai jamais mangé, mais je suis la première à vouloir essayer ! Sur une crêpe en plus, ça doit être délicieux !
Répondre
M

je prends un peu la part des oiseaux, mais c'est trop bon...Je leur mettreai des graines cet hiver pour compenser


S
hummmm....délicieux. gros bisous
Répondre
M

délicieux, mais,à manger proprement toutefois, cuit, ça tache encore plus !


G
Miam! Vivement que je m'essaie à devenir une schtroumpfette bleue!! hihihi! Ça a l'air absolument délicieux, et surtout plein de vitamines soleil!! :)
Répondre
M

si tu passes de vert maladif au bleu resplendissant, ce sera toujours un progrès....
des vitamines pour te requinquer!


M
Ce matin soleil mais grande fraîcheur... oui, l'automne est là...
Répondre
M

24 cet aprem, 26 promis demain , c'est l'été qui fait son retour le jour et l'automne la nuit !


M
je suis passée hier et mon message n'a pas voulu partir alors me revoilà ce matin
pour les mini figues , ce n'est pas une variété , c'est tout simplement des figues qui ont souffert du manque de place , il aurait surement fallu que le propriétaire de l'arbre en élimine beaucoup au début de la saison
bises et bon dimanche
Répondre
G
une confiture super originale!
Répondre
M

ou, comment utiliser ce que l'on a sous la main et qui risque de se perdre


M
j'utilisais les fleurs du sureau en beignets, mais je vais essayer ta recette
tendresse
Répondre
M

dans le sud, ils doivent être bien avancés les fruits du sureau .Bonne confiture !


M
pour les mini figues , je pense tout simplement que ce sont des fruits qui ont manqués d'eau ou peut être qu'il aurait fallu supprimer quelques fruits tant il y en avait
bises et bon we
Répondre
M

pourtant mon figuier a tiré la langue tout l'été, je n'ai pas éclairci les fruits et je n'en ai que des gros, comme tous les ans!
bonne fin de dimanche , Mounet !


F
Hummmm, que OUI, sureau + poire = bonheur (et aussi avec pommes)!
L'année prochaine, fait sécher des fleurs en mai/juin: outre leurs diverses propriétés, elle me servent... pour aromatiser la confiture (ou le sirop) de baies de sureau!
Répondre
F
Hummmm, que OUI, sureau + poire = bonheur (et aussi avec pommes)!
L'année prochaine, fait sécher des fleurs en mai/juin: outre leurs diverses propriétés, elle me servent... pour aromatiser la confiture (ou le sirop) de baies de sureau!
Répondre
M

merci Floradiane, je n'avais pas pensé à déjouer ainsi le rythme des saisons...j'ai fait de la gelée de fleur à l'agar au printemps et de la gelée de fruits là....
mettre à la fois les deux choses est très ingénieux


I
les fleurs de sureau qui pendent ..... je vais faire attention à ça ! mais je me demande si j'ai déjà vu cet arbre dans mon coin !
Répondre
M

c'est très commun en France , le sureau , sauf si tu es dans une région où le remembrement a durement frappé.


S
J'adore ta seconde photo; on la dirait tout droit sortie de la série "La terre vue du ciel" de Yann-Arthus Bertrand!
Et effectivement, ta crêpe ressemble à du pur bonheur!
Répondre