750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
De la cuisine végéta*ienne et une pincée d'autres choses

moghettes façon tagine

Mamapasta
Merci à monsieur Christophe Colomb d'avoir découvert  l'Amérique, continent d'origine des haricots et des courges
, il faut dire qu'ici, dans le Poitou les haricots se nomment moghettes, ce qui avec l'accent de St Jean d'Angely donne un mo ' h ' ette intranscriptible phonétiquement .
et puis, c'est le thème de la quinzaine de Lavande, alors, voilà:



ingrédients
pour 3 convives
250 g de moghettes demi-sec pesé épluché
un oignon en lamelles
2 belles gousses d'ail
2 clos de giroffle
une feuille de laurier
1/2 c à café de bicarbonate de soude
3 tranches de 2 cm de butternut " dans le col "
5 noix
une poignée de raisin secs
une belle pincée de cannelle
huile d'olive
sel paprika


recette
faire tremper les noix découpées en cerneaux et les raisins dans de l'eau tiède
faire cuire les haricots avec l'ail, l'oignon, la giroffle, le laurier et le bicarbonate recouvert d'un cm d'eau, laisser frémir environ 45mn ( ce doit être tendre et pas écrasé)
mettre les tranches de courge dans une poêle avec un peu d'huile et laisser cuire à feu doux en retournant à mis cuisson
ajouter ensuite les raisins et les noix dans la poêle, ainsi que les assaisonnements, mélanger puis ajouter enfin les haricots et faire un peu mijoter



et un beau lichen sur une aubépine

Commentaires

S
génial, ça donne envie !
Répondre
M

laisse toi aller, en variant les garnitures ça va te rassasier cet hiver


L
je crois que la photo se passe de commentaire! C'est superbe... comme toujours! Merci beaucoup.
Répondre
M

merci Lavande, c'est toujours un plaisir de participer à tes récap...Et à la consulter ensuite, je suis baba devans le boulot que tu fais.


C
décidément, à chaque fois que je viens chez toi, e découvre quelques choses... Je n'ai jamais cuisiné les moguettes : à tester donc !
Répondre
M

c'est un des joyaux culinaire de la région ( avec le beurre d'échiré, le broyé du Poitou, le sel de Ré....)


M
c'est un plaisir de revoir ton blog qui m'a manqué!!!!!!!!!
Répondre
M

je vais rougir

j'espère que tu as passé de superbes vacances tout de même !


P
Hmmm j' en ai recu une boîte de ces fameux haricots je n' ai pas encore gouté il va falloir!!
Répondre
M

ici, on n'en trouve même des tout épluchés tout congelés, quand on a la cosse ;-)


N
Ha oui les mo h ettes bien de chez nous, ça ravigotte !!!Très bonne idéee avec la courge
;o)
Répondre
M

ils ont le même accent sur Oléron???


T
C'est un joli mariage américano-vendéen ! Et bien de saison !
Répondre
M

je suis un peu maniaque sur le fait de respecter les saisons, en fait.


M
c'est quoi des moghettes??
superbe photo ! !biises micky
Répondre
M

i étions dau Poitou , ici maghette c'est haricot cueilli demi-sec pour les français d'ailleurs


V
Effectivement, on a eu la même idée de départ! ;-)
Ta version épicée est très alléchante...
Répondre
M

comme quoi, avec les mêmes ingrédients, on peux faire selon son humeur , elle est bien tentant aussi ta soupe


I
Miammmm, mon papa, vendéen, adore une tranche de pain grillé+beurre salé+moghettes+gros sel !! moi aussi, J'ADORE !!
bye, Ika
Répondre
M

on a servi cela, il n'y a pas longtemps, lors d'une fête à Niort , les mogettes de Vendée sont délicieuses ! je suis bien d'accord avec ton Papa...


E
hihihi, moi, en ce moment, mes intestins font la fête, je crois que les haricots, doiuvent attendre un peu, meme si je trouve cette recette tres bien trouve, les haricots style arabe, bonne idée!
Répondre
M

c'est la période des rotavirus de la gastro??? Ici c'est le chat Pruno qui l'a choppée..comme tous les ans!


L
quel joli plat plein de couleurs!!
Répondre
M

et plein de saveurs!


R
Je suis une grande fan des haricots de toutes sortes! Ton plat de saison me plaît beaucoup!

Bises,

Rosa
Répondre
M

et si tu savais ce que cela peux réchauffer un plat pareil


M
La recette est sympa mais la photo du lichen est superbe.Merci.
Répondre
M

et encore je n'ai pas pu bien m'approcher, il y avait un océan de ronces au pied