750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
De la cuisine végéta*ienne et une pincée d'autres choses

cormes pochées au vin blanc

Mamapasta
cormier
cormier

C'est la saison des cormes, elles commencent à tomber , mais ce n'est pas pour cela que l'on peut les déguster en croquant dedans...C'est terriblement âpre! ça se mange blet après une gelée...sauf qu'il est loin de geler...elles ont passé quelques heures au congelo pour compenser! ( et une douzaine d'heures dans la cuisine pour décongeler)

( pour ceux qui ne croisent pas de Cormiers : sorbus domestica tous les jours ça ressemble à ça:

Donc, une fois que vous avez cueilli ou ramassé 250g de cormes saines ( par terre , elles s'abiment vite) vous avez de quoi vous faire un bon dessert....après les avoir faites bletir au froid ou alors vous attendez les gelées et vous priez pour qu'il en reste

il vous faut

une petit casserole ou vous pouvez les mettre toutes sur une seule couche

du vin blanc ( bio et local) en quantité suffisante pour les recouvrir + 1 cm

1 grosse c à soupe de sucre

1 c à café rase de canelle en poudre


( pour ceux qui n'ont pas de cormes...essayez de trouver de petites poires..mais ne les congelez pas)

 

lavez les cormes et mettez les bien à plat dans la casserole avec les autres ingrédients,

 

version crue

version crue

Portez à frémissement jusqu'à ce qu'une aiguille traverse aisément une corme, cela met une bonne demi heure..voire plus, puis laissez refroidir dans le sirop.

cormes pochées au vin blanc

consommez tièdes ou froides avec les cookies qui vous restent de la semaine dernière!

Commentaires

A
Bonjour,

La recette a l'air super, il faudra que j'essaie !

Mais petite imcompréhension de Mamapasta. Lorsque les cormes tombent des cormiers (sorbus domestica), elles sont parfaitement mûres mais effectivement immangeables car encore remplies de tanins, à ce sujet voir l'article tanin dans wikipedia.

Mais nul besoin de gel pour les adoucir, le blettissement démarre dès que les cormes ne sont plus accrochées aux arbres. Au bout de quelques jours les cormes deviennent marrons et molles. A ce stade elles sont très sucrées et succulentes, pour ceux qui comme moi ont appris à apprécier leur goût.

Eric Bordelet, cidriculteur, s'est lancé à partir de 2017 dans la confection de cidre de cormes, le cormé. Il pourrait faire un cormé avec 9% d'alcool, mais il arrête la fermentation avant, c'est dire la concentration en sucre de ce petit fruit ! (voir son site pour la fiche technique du cormé).

Arnould
Répondre
M
merci pour ces précisions, hélas il ne reste qu'un cormier sur la commune, au milieu d'herbes hautes, je ne peux pas attendre qu'elles tombent , je ne les retrouverai plus !
L
J'adore réviser ma botanique en passant chez toi. J'avoue que j'avais totalement oublié l'existences des cormes, sans doute parce que je n'en ai jamais croisé autour de chez moi. Si c'est aussi bon que les poires pochées, je prends !
Répondre
M
il est très rare d'en croiser....je connais les localisations des arbres intéressants...mais ça fait 20 ans que je " patrouille" dans le coin...et la tempête de 99 n'a rien arrangé! attention, si ce n'est pas assez cuit ou si les fruits ne sont pas très matures...c'est immangeable ( alors que les poires, même crues, c'est bon)
S
J'adore ces p'tites choses pas trop sucrées!
Répondre
M
pour ne pas être sucré , ça ne l'est pas....et pas blet c'est totalement incomestible
V
Je ne connais pas. C'est de quelle famille? Les feuilles ressembleraient au Sorbier des Oiseleurs mais les fruits pas du tout...
Répondre
M
normal que Sorbus Domestica ressemble au sorbier des oiseleurs Sorbus aucuparia
la famille des sorbiers est très variée, les feuilles de Sorbus torminalis sont très différentes aussi , je cuisinerai sans doute des alises un peu plus tard dans la saison