750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
De la cuisine végéta*ienne et une pincée d'autres choses

Buuz,(бууз) dumpling mongol

Mamapasta

Je ne vous cacherai pas que les mongols sont du genre carnivores , ce qui se comprend parfaitement quand on sait que le pays comprend le désert de Gobi , que sa capitale est à 1500 m et que la température hivernale est de - 40°C, alors les grands champs cultivés ce n'est pas pour eux, et le nomadisme est peu compatible avec le maraichage.
Donc la recette initiale se fait avec du mouton, donc c'est gras ( ça aide quand il fait froid)
Profitant de ces températures hivernales pour voyager dans ma tête, je viens de finir de lire Yeruldelgger   et je complète en version alimentaire par quelques vidéos de cuisine locale ( oui, il y a des chaines vidéo de cuisine mongole !! Estomacs fragiles s'abstenir) histoire de trouver un truc végétalisable. Bon , j'ai choisi les buuz ( même si leur technique pour réaliser les nouilles est étonnante )

servis avec une salade de choux chinois violets et des cornichons molosols

servis avec une salade de choux chinois violets et des cornichons molosols

Ingrédients
Pâte:
200g de farine blanche de blé
100g d'eau tiède
une pincée de sel

Farce:
60g de proteines de pois texturées
180g d'eau
1 bel oignon ( 100g)
2 gousses d'ail
sauce soja pour saler (une c à soupe ou deux)
25 g de margarine à 80% de MG ( il fait froid , il me faut des calories)

Commencez par faire la pâte:
saler l'eau
ajouter peu à peu l'eau dans la farine en faisant un puits et pétrir vigoureusement pour faire une pâte ferme; roulez la en boule.
Laisser ensuite reposer 30 mn sous un bol retourné

avant de passer à la vapeur

avant de passer à la vapeur

pendant ce temps faire la farce:
dans le bol du robot ou sur la planche à découper hacher l'ail et les oignons ( en saison mettez de l'oignon nouveau)
Mélanger l'eau, la sauce soja et les protéines de pois texturées , rajouter l'ail et l'oignon et la margarine fondue ( dans la version " robot" tout mettre dans le bol) attendre 30 mn pour que cela se réhydrate. Re-hacher le tout pour diminuer la taille des protéines .
Occupez-vous alors de la pâte, elle doit être devenue plus souple, roulez la en boudin de 3 cm de diamètre et coupez-les en tronçons de 3 cm, faire des boulettes avec les tronçons.
Étaler alors chaque boulette en un disque, mettez un cuillerée à soupe de farce dedans et refermer les bords en les pinçant en format une bourse, huiler chaque fond de buuz ( sinon ça colle) et posez le sur le plateau du cuit vapeur

juste après avoir été éventés

juste après avoir été éventés

Faire bouillir de l'eau dans la marmite puis poser le  tamis à vapeur dessus ( mettez un couvercle hémisphérique dessus si vous en avez un, j'ai mis celui à tagine à défaut, il ne faut pas que l'eau condense sur les buuz. Après 15 minutes à grande vapeur c'est cuit, retirez le couvercle en faisant bien attention à ne pas faire retomber la condensation sur les buuz ,puis retirez le tamis de la casserole et éventez rapidement son contenu pour disperser la vapeur.
Il n'y a plus qu'à servir, ici avec une salade de choux et des cornichons aigre-doux
en écoutant du métal mongol  par exemple

Commentaires

Spécialiste de l'Éphémère 17/01/2021 13:59

C'est chic! Je vois déjà 100 déclinaisons.... tofu râpé... seitan émietté...
Yeruldelgger est le prochain bouquin sur la pile de ma table de chevet.

Mamapasta 24/01/2021 18:50

tu vas voyager avec le bouquin, et tes déclinaisons de dumplings vapeur vont t'accompagner

Mascha 15/01/2021 19:02

C'est très original! :O

Mamapasta 24/01/2021 18:51

toute l'asie fait cuire des trucs à la vapeur , le pliage, la farine et le contenu change selon les pays...on n'en fait pas le tour

Sandrine 11/01/2021 21:45

Merci pour ces découvertes ! En effet ça fait voyager :)

Mamapasta 12/01/2021 19:50

je ne sais pas pourquoi mais les steppes m'ont toujours fait rêver